LES DEFIS DE LA MESP ASBL A L’HORIZON 2020

                      La Mutuelle de Santé des Enseignants de l’EPSP, nourrie des ambitions assez nobles, s’est fixé plusieurs défis à atteindre à l’horizon 2020. Le Président du Conseil d’Administration de la MESP asbl, GUY MAFUTA KABONGO, a tenu à apporter plus de lumière sur certains points qui concernent le projet de son institution :

• Poursuite du déploiement de la MESP sur l'ensemble du territoire de la RD Congo :

 La Mutuelle est  déjà présente dans trois  provinces (La ville province de Kinshasa, La province de l’Equateur et celle du haut Katanga). La MESP asbl s’étendra bientôt dans deux nouvelles provinces. Le PCA Guy MAFUTA a indiqué qu’ils sont au niveau de construction du bâtiment à TSHIKAPA, chef-lieu de la nouvelle province du KASAI, et à KISANGANI chef-lieu de la province de la TSHOPO. Déjà la MESP asbl a acquis les meubles qui sont en route vers Tshikapa et Kisangani.  « Nous espérons avec un peu de moyens lancer les activités dans les mois qui suivent, si la situation financière se stabilisait car, c’est le seul plus grand problème auquel nous faisons face, dès que le tout redevient normal, on lancera ces deux entités concomitamment », a déclaré le PCA de la Mutuelle. Il est cependant important de relever que le choix de la prochaine province où sera installée la MESP asbl va relever de l’Assemblée Générale, qui va s’inspirer du document de politique générale d’extension qui a été élaboré. Ce document sera soumis à l’Assemblée Générale, c’est à elle de valider ou pas.  Dès que cela sera fait, l’opinion sera informée.

• Informatisation des services administratifs des formations sanitaires (FOSA) et lancement du processus de facturation électronique :

C’est le traitement en temps réel des factures.  Le Président de la Mutuelle a expliqué qu’aujourd’hui, le traitement prend beaucoup de temps car le processus est trop long vue qu’il faudrait que les formations médicales mettent sur un papier les factures, qu’elles viennent à la MESP asbl pour vérification. C’est une longue procédure, c’est ainsi que la facturation électronique va alléger la tâche, on gagnera en terme de temps pour le traitement et le payement des factures dès que cela est fait, la MESP asbl verra dans quelle mesure étendre ça, à travers toute la RDC.

• Renforcement des capacités des délégués FOSA en connaissances et compétences médicales, à quand le début de l’opération ?

Nous sommes en pourparlers avec le Centre MONKOLE et même CADICEC pour produire des modules adaptés à ça, une fois ce module est prêt la MESP asbl enverra régulièrement le personnel pour suivre cette formation, a indiqué Le Président de la MESP asbl.

 

• AUTONOMISATION  DE LA MESP asbl: Construction des structures médicales mutualistes pour la maîtrise des dépenses du régime, avec quelle stratégie ?

Le Président Guy MAFUTA a informé que la Mutuelle a amorcé des pourparlers avec beaucoup de bailleurs de fonds, on verra ceux qui pourraient répondre favorablement à notre appel.  Pour nous l’objectif est de placer la MESP asbl dans un contexte où, elle peut elle-même  s’autofinancer et se prendre en charge, a-t-il ajouté.  Plusieurs contacts ont été établis avec les partenaires, il faut maintenant suivre parce que les structures internationales fonctionnent sur base d’un budget annuel.  Il a enfin précisé que sa structure espère que d’ici l’année prochaine elle peut avoir une petite porte dans  projections budgétaires de ces bailleurs et qu’on trouvera une bonne issue dans ces démarches.

 

NOS EXTENSIONS